© 2016 

arianelabreche.com 

CINÉMA & TÉLÉVISION

Un premier Festival de films féministes

April 13, 2017

Un festival inclusif, au propos féministe, qui réunirait des cinéastes de tous les horizons. Voilà le rêve qui mijotait dans l’imagination de Magenta Baribeau et ses complices, qui proposent la première édition du Festival de Films Féministes de Montréal, une célébration de la diversité qui tombe juste à point.

«Trop»: une histoire d'amitié et de maladie mentale

March 13, 2017

La nouvelle websérie Trop est une histoire d'amitié et de maladie mentale, mais aussi un grand coup de foudre entre l'humoriste Virginie Fortin et la comédienne Évelyne Brochu, dont la sororité fictive s'est transposée en affection bien réelle.

Le film Le Jardinier : cultiver la beauté

March 17, 2017

Pour son premier long métrage, le réalisateur Sébastien Chabot fait une incursion dans le Jardin aux Quatre-Vents, l’œuvre d’une vie de l’horticulteur Francis Cabot. Véritable testament visuel à l’esthétisme de ce jardin anglais unique, Le Jardinier nous offre de plonger quelques instants dans l’essence même de la beauté.

Pour un cinéma noir

February 23, 2017

Lassés du manque de diversité dans le monde du cinéma, sept artistes montréalais préparent depuis un an le premier collectif de cinéastes noirs du Québec. Ouvert et participatif, ce projet aidera bientôt une nouvelle génération de Noirs à trouver leur place devant et derrière la caméra.

Cogner aux portes des #6261

February 14, 2017

L’artiste multidisciplinaire Kimura Byol a envoyé plus de 100 lettres à des Montréalais habitant au numéro civique 6261, pour son documentaire Projet Montréal #6261. Coréenne d’origine, Belge d’adoption et Montréalaise de cœur, Kimura Byol souhaite jeter un regard cosmopolite sur la réalité de la métropole.

Un voyage dans le temps avec le Cyclotron

February 12, 2017

Mêler histoire et physique quantique dans une œuvre d’art est un pari un peu casse-cou. C’est pourtant le défi que relève avec brio le réalisateur Olivier Asselin, dont le dernier film Le Cyclotron, co-scénarisé avec Lucille Fluet, se révèle un véritable thriller d’espionnage baignant dans les eaux troubles du nazisme.

D’encre et de sang : trouver les mots

January 01, 2017

Rare créature tricéphale, le film d’Encre et de sang étonne par la présence de six mains sur le gouvernail. Au-delà de cet exploit technique se trouve un film qui plonge dans la littérature pour révéler des personnages aux multiples facettes.

Un documentaire à propos du sexe au troisième âge

February 02, 2017

Amoureux, sensuels et décomplexés, la comédienne Louise Portal et son amoureux Jacques Hébert arrivent sereinement au portillon du vieil âge. Face à la caméra pleine de tendresse de Fernand Dansereau, les tourtereaux aident à lever le voile sur un sujet trop souvent tabou: l’érotisme chez les personnes âgées.

Mes nuits feront écho : le temps suspendu

Étrange créature cinématographique, le film Mes nuits feront échoregorge de silence, tout en étant axé sur les mots. La réalisatrice Sophie Goyette a porté à bouts de bras ce premier long métrage, voguant entre rêve et réalité.

Roger D'Astous: Hymne à l'amour

January 01, 2020

Flamboyant, brillant, passionné, mais tragiquement méconnu, l’architecte Roger D’Astous a façonné le paysage de Montréal et du Québec. Empreintes de la beauté de l’œuvre de D’Astous, les images du nouveau documentaire d’Étienne Desrosiers font revivre cet artiste incontournable.

Nicole Garcia: femmes, liberté et Mal de pierres

January 01, 2020

Nicole Garcia dégage une énergie impétueuse. Ses yeux ambre ne mettent qu’un instant pour jauger la personne qu’ils regardent et la réalisatrice n’a pas de temps à perdre. Celle que l’on a d’abord connue comme actrice ne cache pas son agacement préalable à parler de cinéma et de femmes. «Je crois que c’est peut-être lié à mon histoire. Quand on est actrice, on est tellement rivée à son sexe, laisse-t-elle tomber. Les femmes ont mis tellement de temps à arracher le cinéma aux hommes... Je ne veux pas qu’on décrive les films de réalisatrices comme «des films de femmes», qu’on met dans un jardin privé, à l’écart.»

Please reload